Le Hamac de Nioute
Vous souhaitez réagir à ce message ? Créez un compte en quelques clics ou connectez-vous pour continuer.
-49%
Le deal à ne pas rater :
SanDisk Extreme 64 Go Carte microSDXC + adaptateur SD
12.27 € 23.99 €
Voir le deal

De mes echecs culinaires.

Aller en bas

De mes echecs culinaires. Empty De mes echecs culinaires.

Message par Guette Sam 14 Nov - 0:24

Cuisiner, j'aime ça. Mais, alors, vraiment, vraiment beaucoup.

C'est genre l'un des deux trucs que j'aime le plus faire (seule) au monde. Avec Lire (avec une majuscule, oui. Même que si "Cuisiner" n'était pas en début de phrase là, avant, il aurait droit aussi a la sienne ou qu'il soit placé.).

Autant, pour Lire, j'ai pas besoin de conditions particulières, d'endroits spécifiques, de moments typiques. Allongée la tête en bas, dans un fauteuil, debout, dans le bus, le train, la voiture, au milieu d'une foule, en attendant pour voir un concert, sur le toit, avec un lampe de poche, en plein soleil, sur la plage, sous ma couette du matin au soir, et toute la nuit aussi. Bref, je suis pas difficile (en tout cas pas pour la "manière", et pour le contenu, un peu plus !).

Pour ce qui est de cuisiner, c'est légèrement plus compliqué. Le moment, c'est pareil, je peux m'y mettre a six heures du mat, a treize heures, peu importe. Mais pour l'endroit, j'ai "malheureusement" toujours été habituée à avoir une cuisine plutôt perfectionnée, avec des tas d'ustensiles rigolos, des placards immenses, congélateur et frigos de tailles admirables et une maman (pas forcément ma mienne, mais, une maman reste une maman) ravie de m'acheter quasi tout les ingrédients dont je rêve.. Du coup, je suis particulièrement frustrée dans ma cuisinette ridiculement petite et peu pratique.

Des tas de choses me manquent.
Un four, en premier lieu. J'ai jamais eu autant envie de manger de pizzas (plats que je n'affectionne pas particulièrement, soit dit en passant) depuis que je ne peux plus en faire.
Ensuite, un congelo. Je fais quoi de ma vie, moi, sans haricots et petits pois surgelés ?! Qu'est ce que je mange, quand je m'ennuie ?! Et la glace ?! Comment survivre sans Ben&Jerry Cookie Dough ?!
Un bon truc pour chauffer les poêles (entendez par la plaques a induction ou le bon vieux gaz et pas ces ignobles plaques électriques a trois "chaleurs" (trop chaud, trop froid, et trop au milieu) ridiculement trop petites et trop proches l'une de l'autre pour faire tenir de "grandes" casseroles en même temps. Je fais comment, pour faire mijoter des sauces ?! Pour faire sauter des pomme de terre sans qu'elles soient soit pas assez cuites au bout d'une heure, soit brulée en moins de temps qu'il ne faut pour le dire ?!
Pas non plus de friteuse. (ouééé, ca, on peut s'en passer, mais, voila, j'aurais aimé en avoir une aujourd'hui.. même une "basique" qui chauffe sur l'une de mes plaques pourrites) Comment faire des beignets ?! des frites tout bêtement ? des nems qui croustillent bien ? (avec un four ? rappelez vous, yapachémoa !)

Je pourrais continuer un bon moment, mais, je vais arrêter la ma liste de choses qui me manquent dans mon chez moi.. Venons-en la ou je souhaitais vous emmener ! Face a ma frustration grandissante de pas cuisinage, j'ai décidé de me reprendre en main et de faire ce que je pouvais avec ce que j'avais sous la main.

Le déclic ? Deux conversations.
La première juste avant mon cours de suédois, lundi dernier a propos de mon non équipage cuisinesque avec Voisine Blonde (surnommons la donc VB. Ou VéBé. Ce qui est bien, c'est que ses initiales sont réellement VB.. La vie est rudement bien faite, parfois.) Et mon envie de faire un flan. VéBé m'a donc dit, sur le ton de la conversation, la phrase suivante: "ma maman, elle fait des flans à la vapeur". Imaginez le choc ! La révélation ! La vapeur ! Ce moyen de cuisson si diététique, qui grâce a de savoureux bouillons créant une vapeur parfumée permet de réaliser des plats absolument dévastateurs de bonheurité gustativement parlant, que j'utilise trèèès souvent, et que je ne peux m'empêcher d'idolâtrer et de complimenter auprès de mes connaissances, va a nouveau me sauver la vie ?! Joie ! Bonheur ! Amour ! Paix et Vie ! Le salut est dans la vapeur !!
Peu de temps après, mardi, après mon cours de suédois, pour tout vous dire (non, j'ai pas cours de suédois pendant toute une nuit, ce sont deux cours distinct, faut réflectionner un peu, voyons ! rhaaa, faut tout leur expliquer !!), j'ai papoté de cette illumination que m'avait apporté VéBé avec Garçon Gentil (GG, GéGé, donc. Par contre, pour lui, ce ne sont pas ses initiales réelles, trop de coïncidences tuent la coïncidence !). GéGé m'a donc avoué que son flan préféré, c'était celui que sa mamie lui faisait, au pain d'épice. Un flan au pain d'épice ?! Par tout mon panthéon personnel au grand complet, mais, c'est absolument fabuleux, comme idée ! Que dis-je, grandiose ! Allier les saveurs miellées et sourdes du pain d'épice a la douceur et l'onctuosité d'un flan !! Génial ! Je m'informe rapidement sur la manière de faire de la dite mamie, et fonce a "carrouf marquet" dans la foulée.

Passent alors quelques jours avant que je ne me lance enfin dans la réalisation de ma recette. Étant seule, la recette est faite pour moi et que moi. Une portion, donc. Pis, j'en referai et j'inviterai Gégé a gouter si ca fonctionne !

Le pain d'épice, c'est super compact, super plein de miel, super calorique, donc, deux tranches pour une personne, m'a l'ai d'être une quantité plutôt appropriée. Moi, j'aime la saveur que cette "pâtisserie" dégage lorsqu'elle est chaude, passée au grille pain, donc, zou, grillons tout ca.

Pendant que mes tranchounettes se dorent, je prend un bol, y casse un oeuf, réfléchis un peu, ajoute un second jaune, tout en me demandant ce que je vais bien pouvoir faire de blanc. Heureusement, le blanc, ca se conserve facile trois quatre jours dans un récipient hermétique au frigo. Voir même plusieurs mois au congélo (récipient hermétique aussi) (penser quand même a le rendre légèrement mousseux en le battant avec une fourchette et en l'ayant légèrement salé.), du coup, j'ai pas trop a m'en faire, en tout cas pour le moment. Et puis, j'ai déjà des idées qui pointent leur nez, alors !

Pendant que mon esprit s'évade, je bat mes oeufs, y ajoute une bonne cuillère a soupe de crème épaisse (j'ai pas trouvé de liquide a carrouf. Mais ou va le monde ?! déjà que j'ai une cuisine pourrave, si en plus le machin ou acheter des trucs a manger le plus proche de chez moi ne propose pas les bidules de "bases" !! (wé, wé, des machins, des trucs des bidules, c'est pas hyper clair, mais bon, osef un peu.) bref!), un peu de sucre (peut être vingt cinq-trente gramme, a vu de nez.. quand j'invente, je fais tout au pifomètre.. désolée !), une lichette de lait pour que mon appareil soit fluide comme il faut (c'est a dire que, si j'avais pris une cuillère, l'avais couverte de mon "liquide" avait passé un doigt dessus, et regardé si ma pâte recouvrait ou pas la trace effectuée, lorsque j'aurais tenu la cuillère "verticalement" (perpendiculairement a la trace ? de manière a ce que ca puisse recouvrir si ca peut ? pas clair non plus mon histoire.. désolée..) et bien, oui, la pâte aurait recouvert la trace, mais pas immédiatement.. il aurait fallut une seconde, peut être ? (pfff, dans le genre "explication ultra confuse et qui sert a rien".. je fais fort !)).

C'est alors que j'ai sentit une légère odeur de brûlé. Gnierk. Mes tranches sont légèrement noircies sur les coins. Ca va, c'est pas trop, je suis tellement impatiente de gouter que je garde le tout tel quel. je réduis donc mes tranchounettes en miettes plus ou moins grossières. Plutôt fines, en faites.. je me suis légèrement acharnée dessus. Mais Gégé m'a dit que sa mamie réduisait tout en poudre fine, et j'avais pas le courage de sortir mon robot mixeur (tendrement nommé Alfred (oui, je nomme mes machins dans ma cuisine. Un jour, je vous présenterais toute la "famille, promis. Non, non, ca sera un plaisir, je vous assure !). Alfred est très gentil, très vieux, et aussi très bruyant. Et ma voisine m'a déjà fait des remarques sur mon téléphone qui l'a réveillée, donc.) pour ce faire. J'ajoute ma poudre (ou plutôt environs trois quart, si on retire ce que j'ai picoré pendant la mise en miettes) a mon appareil mélange le tout, remarque que j'ai oublié de mettre a chauffer ma plaque, la met au max pour débuter, une casserole d'eau dessus (pas de bouillons cette fois ci.. je n'ai pas beaucoup d'épices chez moi.. devrais penser a en piquer un max a Noel a la maison..). Je met mon mélange dans un petit ramequin (Vraiment petit, le ramequin, soit dit en passant. Faudra aussi que j'en chipe a la maison a Noel.. la, j'avais du rab.. pas de quoi en faire un second tout de même, mais, j'aime pas avoir des restes de pâtes. Surtout quand je suis pas motivée par la pâte crue. Ce qui n'arrive pas souvent, mais quand même un peu. Bref !), met ce dernier dans mon panier vapeur que je couverclise dans la foulée et dépose le tout sur ma casserole.

Après ca, je dois avouer que je ne sais pas combien de temps a passé. Lorsque l'eau a commencé a bouillir, j'ai réduit l'électricité (ben, oui, on peu pas dire que c'est du feu, cette horreur !! ca mérite pas !) et suis allée bouquiner (Propaganda, ou "comment manipuler l'opinion en démocratie" d'Edward Bernays, pour ceux que ca intéresse. (j'en ferais pas un topic ici, c'est pas vraiment le genre du fofo n_n)). Lorsqu'une douce odeur a commencé a se rependre dans mon pitit appart, j'ai soulevé le couvercle, regardé ma petite création, qui était étonnamment toute gonflée (le ramequin était plein a raz bord au début, et en fin de cuisson une bosse de la moitié de la hauteur du récipient dépassait.), l'ai humée un peu, puis ai pris une pique en bois, que j'ai piqué (on s'en serait pas douté) au milieu du monticule, et j'ai ressortie sèche. Le tout est donc cuit, hourra !

J'ai coupé ma plaque, chopée ma manique et ai déposé mon petit dessert (sans plat avant, mais bon, ca compte quand même, non ?) sur une assiette.
N'ayant pas le courage d'attendre, je me suis immédiatement lancée dans la dégustation.
Je me suis donc saisi de ma petite cuillère et l'ai plongée avec délectation, puis ressortie pleine de mon flan. Qui, il faut bien l'avouer n'a pas, mais alors pas du tout l'aspect d'un flan. A première vu, ca ne tremblotte pas, ca n'est pas fondant, mais a l'air plutôt compact et ferme. Soit.
J'enfourne la cuillerée dans ma bouche, et effectivement, ca n'a pas grand chose a voir avec un flan, cette histoire ! Texturellement parlant, c'est beaucoup plus proche d'une espèce de mousse.. ca n'est pas aussi compacte que ca en a l'air, mais ca ne fond pas comme je l'espérait. Et puis, niveau gout, c'est pas terrible, terrible.; mais, la, c'est ma faute, j'ai laissé mes tranches de pain d'épice bruler, ca se ressent beaucoup plus que ce que je ne croyais. Mais, en arrière bouche, le gout du miel, de la cannelle, etc. est tout de même présent.
J'en reprend quelques bouchées, a moitié convaincue, me disant que j'allais m'habituer. Et bien non, au contraire. Le gout, bon, j'y peux rien, mais, la texture, ca ne va vraiment pas.. trop lourd, trop compact, trop bourratif, malgré la petitesse de la portion.. C'est un échec assez cuisant.

Mais, don't worry, je vais réessayer !! Cette idée de flan au pain d'épice est juste géniale ! La recette n'allait pas, je vais la modifier !
Je partirai sur la même base de flan pifomètrique mais remplacerai le sucre par du miel et ajouterais les épices complémentaires. Et histoire d'avoir du vrai pain d'épice dans la recette quand même, je ferrai des miettes grossières avec une tranche ou deux et les ferra revenir a la poêle pour qu'elles croustillent agréablement et saupoudrait mon flan de celles ci, un peu dans l'esprit crumble !

Et puis, avant de me lancer la dedans, faudra que je vous raconte ce que j'ai fait de mon blanc d'oeuf ! Demain, si tout va bien ! Même topic, étant donné le résultat !


[Nioute, j'espère que ca ne te dérange pas que je me fasse un topic spécial ratés ? J'envisageai de faire un pour mes "réussites", mais bon, ca risque d'être moins facile a se repérer si tout ce que je fais de bien (et mes dieux seuls savent que je réussi des tas de choses XD) est regroupé au même endroit.. et puis, il me vient a l'esprit que je voyais ce topic comme étant a moi seule, mais, si tu veux qu'il soit ouvert a tous, et que tout a chacun profite de celui ci pour postouiller ses horreurs cuisiniques, no soucy pour moi n_n ]

_________________
De mes echecs culinaires. F1aa944825dfd17fa90f3dc7d249ee03
Guette
Guette
ZeGuette (Experte en Chipoteries !)

Messages : 209
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 32

Revenir en haut Aller en bas

De mes echecs culinaires. Empty Re: De mes echecs culinaires.

Message par Nioute Sam 14 Nov - 21:42

J'adore Ma Toute Guette, c'est vraiment super !!!!
Je vais essayé de te faire ce que tu me demande au mieux ! XD
Ce serait sympa, comme une chronique en fait ?

_________________
De mes echecs culinaires. 2qcqy3p
Coconut is not like a banana !!!
Nioute
Nioute
Admin

Messages : 330
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 36
Localisation : Je crois bien que je suis par là.....

https://lehamac.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

De mes echecs culinaires. Empty Re: De mes echecs culinaires.

Message par MaTille Lun 16 Nov - 0:08

Moi aussi, je veux une chronique, une vraie de vraie :)
Une qui parlerait de tout, pas que de Cuisine, de Lecture, mais aussi de Shopping et de Mode (ben oui je suis une fille, mais Guette c'en est pas une vraie alors ça compte pas ..), de Maladresses de la vie courante, de mes innombrables dissert's, de mes réflexions philosophiques sur l'amour et autres thèmes généraux et moins généraux ... j'ai le droit hein ma toute Mieux ?

Je veuuux tout ça moi, pour transcrire mon humeur du jour à chaque fois :)

*s'agenouille en suppliant sur le sol du fofo*

_________________
De mes echecs culinaires. 268301
MaTille
MaTille
Mieudal Dévouée

Messages : 102
Date d'inscription : 26/10/2009
Age : 33
Localisation : Cachée sous le hamac, juste derrière le ficus ! Chuuuut !

Revenir en haut Aller en bas

De mes echecs culinaires. Empty Re: De mes echecs culinaires.

Message par Nioute Lun 16 Nov - 11:05

MaTille a écrit:Moi aussi, je veux une chronique, une vraie de vraie :)
Une qui parlerait de tout, pas que de Cuisine, de Lecture, mais aussi de Shopping et de Mode (ben oui je suis une fille, mais Guette c'en est pas une vraie alors ça compte pas ..), de Maladresses de la vie courante, de mes innombrables dissert's, de mes réflexions philosophiques sur l'amour et autres thèmes généraux et moins généraux ... j'ai le droit hein ma toute Mieux ?

Je veuuux tout ça moi, pour transcrire mon humeur du jour à chaque fois :)

*s'agenouille en suppliant sur le sol du fofo*
Mais bien sur Ma Toute Mieux !!! Y a même pas besoin de demander en vrais !! En plus, c'est une bonne idée !
Moi, il me tarde de lire tout ça !!!! De mes echecs culinaires. 95979
A ce moment là, tu pourrais t'installer dans le topic "Il était une fois !". Et tu le met comme post-it !!! De mes echecs culinaires. 456251

_________________
De mes echecs culinaires. 2qcqy3p
Coconut is not like a banana !!!
Nioute
Nioute
Admin

Messages : 330
Date d'inscription : 22/10/2009
Age : 36
Localisation : Je crois bien que je suis par là.....

https://lehamac.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

De mes echecs culinaires. Empty Re: De mes echecs culinaires.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut


 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum